Dépistage par analyse de l'ADN libre circulant
ADNlc

Dès la 11ème semaine d'aménorrhée, en cas d'échographie du 1er trimestre sans particularité, le ADNlc permet sur une simple prise de sang maternel un dépistage de haute sensibilité des trois principales trisomies (13,18 et 21).

 

La Haute autorité de la santé (HAS) a actualisé ses recommandations concernant la stratégie de dépistage prénatal de la trisomie 21 en mai 2017, et ce test en fait désormais parti intégrante:

Elle propose la réalisation d'un test ADN  libre circulant de la trisomie 21 (ADNlcT21) aux femmes enceintes dès lors que le niveau de risque  de trisomie 21 fœtale est compris entre 1 sur 1000 et 1 sur 51.

Un caryotype fœtal est proposé d'emblée si le risque est supérieur ou égal à 1 sur 50.

L'échographie du premier trimestre réalisée entre 11 SA et 13SA+6 reste donc aussi fondamentale que précédemment puisqu'elle détermine le niveau de risque de la patiente et donc son éligibilité au test ADNlcT21.

Celle-ci doit respecter certains critères en matière de dépistage combiné de la trisomie 21.

En fonction de vos antécédents, de votre histoire et de votre échographie du 1er trimestre, votre échographiste pourra vous conseiller au mieux sur la réalisation de ce test.

 

Ce test est pris en charge par l'Assurance Maladie depuis Janvier 2019.

Vous pouvez trouver plus d'information en cliquant sur les liens suivants :

 

 

Les docteurs Boukobza, Cohen, Essilevskaia, Hervé, Lacam, Lemerle, Paternostre et Roig-Benard ne présentent aucun conflit d’intérêt financier avec l’industrie pharmaceutique ou laboratoire ou fabriquant de produits ou de matériels médicaux. 

Dernière mise à jour 04/08/2019

  • LinkedIn Social Icon
  • Google+ Social Icon