Echographie des grossesses multiples

Lors de la 1ère échographie le type de grossesse multiple est déterminé en fonction du nombre de placenta et de poche amniotique :

Grossesse avec deux  placentas et deux poches (bi-choriale, bi-amniotique)

Grossesse avec un placenta  et  deux poches (mono-choriale, bi-amniotique)

Grossesse avec un placenta et une poche (mono-choriale, mono-amniotique). 

 

Le diagnostic de grossesse mono-choriale ou bi-choriale est fait au premier trimestre. Il  est  très important pour le suivi échographique de la grossesse. De la même sorte, on détermine le nombre de placentas et de poches pour les grossesses triple, quadruple.

 

Le risque de complications étant différent pour chaque type de grossesse multiple, la surveillance sera adaptée en fonction : 

Lorsque chaque fœtus a son placenta on pratique une échographie une fois par mois

Lorsqu’il y a partage de  placenta, la surveillance échographique est nécessaire tous les 15 jours.

 

 

Dépistage de la trisomie 21

Il repose, dans le cas de grossesses multiples, sur les mesure des clartés nucales de chaque fœtus.

 

Pour les grossesses bi-choriales, on calcule un risque pour chacun des fœtus.

Pour les grossesses mono-choriales, les enfants ont le même patrimoine génétique et donc le même risque. On tient compte du risque évalué pour le fœtus qui a la clarté nucale la plus épaisse

 

On propose un caryotype quand le risque pour l’un des deux jumeaux dépasse le seuil habituel de 1/250, c’est à dire dans pratiquement 10% des cas.

 

Ce chiffre élevé de prélèvements permet une sensibilité de 88%, voisine de celle des patientes enceintes d’un seul fœtus avec le protocole de mesure de la clarté nucale et de prise de sang pour dosage des marqueurs sériques maternels. C’est pourquoi  il n’est pas utile de proposer cette prise de sang dans le cas des grossesses gémellaires car elle augmenterait encore le nombre déjà très élevé de prélèvements.

 

Depuis 2013, il est possible d'affiner ce dépistage grâce à une prise de sang chez la mère. Il s'agit du dépistage avancé non invasif. 

Cet examen n'est pas pris en charge par la sécurité sociale, mais il pourra vous être expliqué lors de l'échographie ou d'une consultation spécialisée.

Vrais ou faux jumeaux ?

 

S'il y a deux poches et deux placentas (bi-choriale, bi-amniotique), la plupart du temps , il s’agit de deux œufs distincts obtenus par la fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes. Ce sont des faux jumeaux. 

Mais dans de rares cas, il s’agit d’un ovule qui s’est partagé très tôt dans la grossesse, et qui a donné deux placentas et deux poches (ce sont alors de vrais jumeaux). Cette différence n’est pas visible à l’échographie, et nous ne pourons vous assurer qu’il s’agit de faux jumeaux que si les deux enfants sont de sexe différent. 

 

S’il n’y a qu’un placenta, les deux œufs proviennent forcément  de la division d’un œuf unique issu de la fécondation d’un ovule et d’un spermatozoïde.. Ce sont de vrais jumeaux.

Dernière mise à jour 04/08/2019

  • LinkedIn Social Icon
  • Google+ Social Icon